Voyages & Découvertes

En route pour Puducherry via Chennai

dimanche 28 février 2010 par Mardaga

Il a fallu se lever tôt et la ville se réveille à peine. J’avais insisté pour payer la note hier afin de ne pas avoir de surprises. Arrivé bien à l’heure à la gare centrale de Bengalore, Dany et moi découvrons un train incroyablement long. A la vue des différentes classes, on se réjouit qu’il n’y avait à vendre plus que des places en première. De plus la chance fait que nous sommes assis sur des banquettes qui se font face : une exception dans le wagon. J’imaginais l’Orient Express avec restaurant, nappes blanches et serveur en livrée aux moustaches de guidon de vélo. Question de moustaches, le contrôleur en portent des belles !

Le conducteur actionne la sirène plusieurs fois à intervalles réguliers afin de rameuter les retardataires : et nous voilà en route. Après plusieurs arrêts en banlieue, le train est rempli et prend sa vitesse de croisière. Une famille nous demande d’échanger de place afin d’être ensemble. On ne peut refuser et cela nous permet de lier conversation avec les nouveaux vis-a-vis.

JPEG - 162.6 ko
Un passage à niveau

On se présente et il s’appelle Ganesh (le nom du dieu à la tête d’éléphant, celui qui lève les obstacles des illusions et de l’ignorance). Nous nous découvrons plusieurs points communs et pas des moindres : le même métier avec les mêmes marques d’équipements, nos pères respectifs ont également le même métier, les mêmes gouts musicaux, etc... . Cela facilite le rapprochement. Il a sur son portable une collection de musique classique indienne qu’il me télécharge sur ma clef usb.

JPEG - 78.9 ko
Ganesh et nous

Comme nous lui disons n’avoir rien prévu pour le voyage de Chennai à Puducherry, il arrangera un taxi qui nous attendra à la gare car il descend avant. L’autre personne, ex directeur d’agence bancaire, attendra avec nous et nous ferons une partie de la course ensemble.

Le voyage en taxi sur 140 km est une horreur dans le sens ou un accident est évité de justesse à chaque minutes. Un indien qui conduit bien est celui qui va le plus vite ! Enfin le soir nous trouvons nos pénates et profitons d’un bon repas bien mérité.

Ganesh était là pour nous apporter son aide & l’Inde : je décide dorénavant de faire confiance aux dieux de ce pays.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 439 / 44458

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Blog Voyage  Suivre la vie du site En Inde du sud : le Tamil Nadu   ?

[

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

] [ [

Creative Commons License

] ]