Voyages & Découvertes

Congo Town

jeudi 26 avril 2007 par Mardaga

Le logement temporaire assigné pour les UNV (Volontaires des Nations Unies) et que l’on appelle la Transit House se trouve en périphérie de Monrovia dans un quartier dénommé Congo Town. On a bien à Bruxelles le Matongé, bien qu’ici il y a plus de guinéens que de congolais. Il ne faut aller bien loin et sortir de la maison pour être baigné dans l’ambiance africaine. J’ai pris mes habitudes en allant au coin de la rue acheter une orange à sucer puis en tournant à droite en face de l’école une échoppe qui fait notamment des "fishpat" : sorte de pain fourré au poisson légèrement pigmenté. On m’appelle Monsieur Miam-miam, car quand j’en achète je fais la réflexion en me frottant le ventre : "Hmm, bon miam-miam" ce qui fait beaucoup rire Souzi, une fille de la tenancière de l’échoppe. Cela travaille dur, faire la pâte, l’étaler en rond, mettre la farce, la replier et puis enfourner. Le four est rudimentaire : un grand frigo dont on a déshabiller l’intérieur et dans lequel on met les charbons de bois incandescents, puis les grands plats huilés avec les pains farcis. On ferme la porte. C’est excellent, délicieux, nourrissant et pas cher.

PNG - 137.1 ko
Souzi et son frère

Comme c’est dimanche, j’en profite pour me balader et m’arrêter à regarder une ribambelle d’enfants en train de jouer. Ils jouent à préparer un repas avec de la terre et quelques feuilles, un capuchon de boite à conserve comme assiette et un cuillère en plastique à glace comme couvert. Cela discute ferme, je m’assied à côté d’eux et fume une cigarette. Évidemment, je les intrigue un peu, puis je fais l’intéressé et ils me proposent à manger. Je dis oui et je commence à faire semblant de manger la mixture de terre en disant "Hmm, bon miam-miam". La glace est rompue et ils me parlent tous et je ne comprend rien. Bon, quand je propose une photo, c’est la ruée et ils sont tous heureux de pouvoir poser.

PNG - 136.3 ko
Une joyeuse ribambelle

Hier, soir, je suis allé à l’échoppe du coin acheter de la bière locale (la Club Beer) et évidemment Souzi était là. Les bouteilles dans le sac, je m’apprête à partir et Souzi me dit en montrant le sac "hmm, bon miam-miam". Et je lui réponds, "No, hmm, bon glou-glou". La communication s’installe.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 425 / 42639

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Libéria  Suivre la vie du site Monrovia   ?

[

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

] [ [

Creative Commons License

] ]